Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Thu 25 Jan 2018 - 21:50
avatar
Messages : 16
Master Criminologie

Nom
Ghostfeller
Prénom
Jungo Black Darwin
Âge
19 ans
Classe
Master de criminologie
Groupe
Outsiders
Club
Hostclub
Métier
X
Nationalité
Norvégien
Sexualité
Bisexuel
Avatar
 Belphégor dans KHR
Goûts
Commençons par le commencement: sa couleur préféré est le bleu, couloir des rois, il a une nette préférence pour tout ce qui est sucré, mais n'a pas de problème avec l'amertume du café noir court et sans sucre (le seul gosse à aimer ça). Sa friandise préféré est le nougat et si vous lui laissez une brique de gaspacho sous la main, vous pouvez être sûr de ne plus jamais la revoir.

Au niveau des animaux, il se sent davantage attiré par les félins et a développé une fascination pour les hybrides génétiques. Ses habitudes vestimentaires sont banales tout simplement, à part peut-être les divers piercings qui viennent faire briller sa peau. Le sport ne l'intéresse pas particulièrement, à part éventuellement le sport de chambre.

Son coup de crayon n'est pas trop mal mais rien d'exceptionnel. Il pianote simplement sans vraiment savoir joué et est curieux dans ce domaine mystérieux qu'est l'art musical. Sa voix restée très claire malgré sa mue l'envoie directement du côté des sopranos,
ce qui n'est pas pour lui déplaire. Ça ne le dérange pas qu'on porte son regard sur lui s'il n'est pas méchant ou agressif et d'une façon totalement paradoxale, si vous le regardez trop longtemps, il peut se sentir gêné. Et... si vous voulez savoir autre chose, il va falloir lui demander parce que je n'suis pas dans sa tête non plus.
This is who I am.


My body.  

En passant devant un miroir dont les rayures parsemaient les bords de noir, le jeune homme à l'apparence encore enfantine s'arrêta. Son cou fin entouré d'une peau pâle, presque translucide se tourna vers la glace, comme pour s'observer. Les yeux vert d'eau rencontrèrent leurs homologues dans le miroir et Jungo fit ce qu'il avait de mieux à faire pour le moment. Il se plia en deux et son mètre soixante-neuf et demi se retrouva assis en tailleur devant son reflet. L'image que le miroir lui renvoyait de lui aurait pu l’impressionner dans le mauvais sens comme lui faire pitié. Il s'observa en silence, descendant son regard le long de son visage, redessinant des yeux la courbe délicate de son menton, de son nez droit et de ses lèvres délicates. Avec cette allure d'androgyne, il ne s'étonnait plus qu'on puisse le prendre pour une fille. Combien de "mademoiselle" avait-il dû essuyer déjà?

Il resta là, assis sur le sol, son jean noir plié autour de ses longues jambes maigres qui avait l'habitude de la course tandis que ses bras se déplièrent vers le plafond, remontant sa colonne vertébrale pour qu'il puisse s'étirer de tout son long. Ses articulations claquèrent les unes après les autres, relâchant la pression de ses muscles. Les longues mains du jeune homme vinrent ébouriffer sa tignasse grisâtre aux reflets blanc, dû à sa canitie subite, alors que la chaîne en argent autour de son cou teintait discrètement. Un rayon de soleil traversa la pièce et vint faire briller les bouts de métal qui parsemaient son visage. Une fois depuis, il les compta dans sa tête, ses lèvres suivant le mouvement crée par les mots imprononcés: hélix, snug, lobe, écarteur, industriel, bridge, smiley, snake-eyes, téton. Pas de tatouage à l'horizon, il n'était pas trop fan pour l'instant. Et puis de toute manière, avec ses 51kg, aucun tatoueur ne voulait l'entendre dire qu'il était majeur. Petit gabarit ridicule, va voir ailleurs. Malgré sa maigreur, Jungo se battait pour gagner les deux petits kilos qui ferait passer la courbe de son imc dans le vert mais malgré les encouragements de son médecin, ce n'était pas encore gagné...

Voyant que le temps se réchauffait et qu'il allait certainement pouvoir profiter de l'extérieur, le jeune homme attrapa un tee-shirt blanc qu'il passa autour de son torse, s'empressant de recouvrir les quelques cicatrices qui se baladaient sur son dos, son ventre et ses hanches. Heureusement qu'il était si pâle, ça les faisait disparaître d'autant plus. Il n'aimait pas exposer ce genre de choses au monde entier. Mais de toute manière, ce n'était pas comme s'il se baladait à poil devant tout le monde.

- Mon canard?

Il sursauta et tourna la tête vers la porte, son expression calme redevenant presque inquiète alors que sa voix claire et envoûtante avec une pointe de moquerie s'élevait pour répondre.

- Ne m'appelle pas comme ça, Bridget!




My heart.  

Par où commencer? Le début je suppose. Même si dans cette boucle étrange qu'est Jungo, le début n'est pas vraiment synonyme de commencement. Jungo est... calme. Très calme de nature et doté d'une intelligence développée et sournoise. Pas intelligence dans le sens "scolaire", intelligence dans le sens "manipulation", "mensonge". En fait, le garçon est malin. En opposition avec le point précédent, les gens qu'il connait un minimum ne seront pas étonné de le voir les taquiner en permanence sur des aspects plus ou moins énervant ou/et blessant de leur propre personnalité. Il a encore un peu de mal avec l'humour, ne le saisissant pas directement. Le gris a tendance à prendre les choses au premier degré, moins au second et si vous lui sortez une remarque au trente-sixième degré... il ne comprendra pas. Il ne faut pas pousser trop loin non plus. Après, Jungo tentera de comprendre autrui par pure curiosité d'âme. A vous de voir si vous voulez ou non contribué à la combler.

Il est très rare qu'il entre dans un état colérique, ce n'est d'ailleurs jamais arrivé. Mais dans un état d'énervement, plus faible que la colère sur l'échelle de réaction, l'étudiant de master peut se montrer cruel. Sournois? de temps à autre. Manipulateur? pour arriver à ses fins il faut bien. On avance pas dans son monde si on stagne au stade de gentil petit garçon sage et joyeux avec tout le monde.
Néanmoins, il est très respectueux des autres et par ailleurs relativement sage pendant ses cours. S'attirer des ennuis, c'était pas franchement sa tasse de thé. Et même si le garçon se trouve être attentif en cours, la lecture n'est pas son pêché mignon, et il se contente de lire le minimum du minimum, comme il fait en sorte d'avoir la moyenne en cours sans trop se casser les fesses.

Ensuite, un point assez important, c'est que Jungo se trouve être... sexuellement très actif. Et ce n'est pas que la faute de ses hormones d'adolescent en ébullition. Quoiqu'il en soit, le gamin est assez... pas accro au plaisir chaud et humide qu'est le sport de chambre mais presque. Si quelqu'un est partant, encore plus si cette personne est intéressante alors pourquoi pas? En revanche, cela ne veut pas dire qu'il ira de lui-même provoquer quelqu'un. Son attitude en elle-même peut paraître provocante et aguicheuse, mais il ne s'en rend pas forcément compte.

Par contre, il lui arrive de temps à autre d'être timide avec quelques rares personnages, en particulier avec des garçons classés "populaires", plus vieux que lui et qui l'attire. Mais malgré ses expériences en ce domaine, Jungo n'a jamais touché de près ou de loin à l'amour et serait incapable de faire la différence entre amour et désir.

Sinon, petite anecdote, le jeune homme n'a aucun scrupule à voler un objet qui l'intéresse et il déteste ne pas contrôler la situation.




My story.  

Depuis sa plus tendre enfance, Jungo a été considéré comme un prince. Ou plutôt, une princesse, sa mère désirant plus que tout une petite fille, mais s'étant retrouvé avec un petit garçon, elle l'habillait constamment comme une demoiselle, ce qui explique le diadème très souvent présent sur sa tête. Elle le nommait par ailleurs, toujours au féminin. Le père du jeune homme la laissait faire, après tout si ça faisait plaisir à sa femme et que ça ne dérangeait pas plus que ça son fils... Cette femme se trouvait être cadre dans une firme trans-nationale assez importante, ce qui expliquait la somme intéressante qui s'étalait sur son compte, ainsi que le comportement du "petit prince". Calme et prétentieux, un brin égoïste.
Lorsque le jeune homme arriva à l'âge de 12 ans et que son corps commença à se développer, sa mère commença à accepter que sa princesse n'était de un, plus une enfant, de deux, un garçon. Cette année là, l'entreprise de la mère avait fait faillite mais l'argent qu'elle possédait lui permettait d'entretenir encore sa famille. Son mari, son fils aîné et Jungo.
Les deux enfants se détestaient cordialement. En tout cas, le grand frère ne supportait pas le plus jeune. Pourquoi? Aucune idée, le fait est qu'ils ne s'entendaient pas, d'autant plus que l'ex-princesse était victime des moqueries de son frère. Oui, avoir été une fille pendant longtemps est une bien dure épreuve.
Ces quelques mois furent durs à vivre pour toute la famille. La mère dû chercher du travail ailleurs alors que son mari continuait à s'occuper des plus jeunes. Mais la recherche était infructueuse et peu à peu, la dame se mit à rentrer de plus en plus tardivement sous les questions restées en suspens de son époux.

Quand à Jungo il tentait d'ignorer ce qui se passait chez lui. Etant dans le même collège que son frère, les railleries pleuvaient, alimentées par le fait qu'il ne traînait quasiment qu'avec des filles. Mais d'une nature studieuse, l'adolescent se réfugia dans les études et réussit même à sauter une classe. Il passait la plupart de son temps chez ses amies, tentant de fuir les disputes devenues fréquentes et parfois violentes de ses parents. L'androgyne avait bien remarqué que certains garçons le regardaient différemment, surtout lorsqu'il se baladait dans la rue avec ses amies. Et lorsqu'un jour l'un d'eux vint lui parler alors qu'il était seul à lire dans un coin, le plus jeune ne sut pas où se mettre. Rougissant et bégayant, il tenta tant bien que mal de soutenir la conversation du lycée. Plusieurs fois celui-ci revint lui parler, laissant apparaître des allusions dans leur conversation. Au départ, Jungo n'y faisait pas attention mais lorsqu'il lui proposa de l'argent en échange de pouvoir le toucher, l'adolescent n'hésita pas. Sa situation économique et familiale ne s'arrangeait pas. Il allait avoir besoin de cet argent. L'ambiance qui pesait sur son foyer le faisait frémir, il n'avait qu'envie de fuir.

Plusieurs fois, Thomas revint le voir, augmentant lentement le nombre de billets au fur et à mesure que le collégien se livrait davantage. Ce manège continua jusqu'à son entrée au lycée. Mais un jour, Thomas rencontra le frère aîné de la princesse et lui parla de la prostitué peu chère qu'il s'était déniché. A la description, Aylis reconnut rapidement son frère et se fit un malin plaisir de le dénoncer à ses parents, se mettant à dos son nouveau camarade.
Jungo ne compta pas les coups qui pleuvèrent sur sa peau à ce moment là. Interdit de sortie, il finit même par ne plus avoir le droit de rejoindre son lycée pour y suivre les cours quotidien. Cette situation ne dura que quelques jours que les parents du jeune homme firent passer pour une absence dû à la contraction d'un virus. Ce qu'ils ne pensaient pas, c'est que le prince aurait assez de jugeote pour trouver un moyen de fuguer de chez lui.

Il attendit que le foyer soit endormi, après avoir supporté plusieurs heures les cris et les pleurs qui provenaient de la cuisine. Son sac reposait sous sa couette. Il n'eut qu'à descendre les escaliers dans le plus grand des silences, passer par la fenêtre de la cuisine et s'enfuir dans les rues qui bordaient sa maison. La nuit même, il fit la connaissance de Mike, un mec avec un physique pas franchement avantageux qui traînait avec une adulte... très peu habillée. Quand son regard se porta sur lui, il l'arrêta directement. Les deux questions principales furent ce qu'il faisait dehors à l'heure actuelle et s'il connaissait un dénommé Thomas. Après ça, les souvenirs du lycéen demeuraient flou. Il se rappelait seulement qu'il avait trouver comment gagner de l'argent en vendant son corps, dans une caravane au bord de la route qui n'avait strictement pas le droit d'y être. Il avait ensuite été exporté avec des filles plus vieilles que lui, en Angleterre et installé dans une ville à l'Ouest de Londres. Leur "travail" avait continué sans que Jungo ne se plaigne: rien ne pouvait être pire pour lui que de retourner dans sa famille. La situation dura plusieurs mois pendant lesquels le jeune homme apprit à s'exprimer un temps soit peu en anglais, avant que les services de police ne réussissent à le trouver tout à fait au hasard, après l'inspection de la caravane.

Après que la police ait fait état de sa situation, il fut décidé qu'il serait placé en famille d'accueil, n'étant pas encore majeur et ne voulant pas dire d'où il venait. A vrai dire, le norvégien s'était totalement détaché de sa famille et n'avait pas l'intention de poser un doigt de pied dans cette maison qui ne contenait pour lui que colère et tristesse. Il apprit par la suite que son frère avait été retiré de la garde de ses parents. Intérieurement, même s'il souhaitait de tout son coeur ne pas avoir à y être de nouveau confronté, Jungo espérait qu'il ait trouvé une bonne famille d'accueil. Après avoir été une année entière dans une famille aimante, il se mit à s'exprimer avec une facilité marquée dans la langue de Shakespeare. Bridget, la maîtresse de maison ne pouvait pas s'empêcher de lui donner des surnoms tous plus farfelus les uns que les autres, ce qui l'agaçait. Mais il laissait faire la dame ronde. Après tout, elle l'avait un peu sauvé à sa manière. Les services sociaux finirent par trouver un avis de recherche datant de de sa fugue en Norvège, et firent rapidement le lien. Jungo dût retrouver en Norvège pour y recevoir le verdict d'un juge. Sa mère par adoption l'accompagna, le soutenant du mieux qu'elle pouvait. Au final, le tribunal décida de le garder les quelques jours qu'il lui restait avant d'atteindre sa majorité. Et lorsque Jungo fêta son dix-huitième anniversaire, il repartit immédiatement en Angleterre, dans la famille d'accueil qu'il avait précédemment intégré.

Lorsqu'il eut rattrapé totalement son retard scolaire, Bridget, son mari et le norvégien examinèrent ensemble les écoles qui pouvaient l'accueillir. A la grande surprise de sa mère par intérim, Jungo souhaita être placé en internat. Il voulait découvrir autre chose. Alors après consultation des services spécialisés, sa demande fut acceptée et il se retrouva à la rentrée, devant aux portes du pensionnat distingué, sur l'île de Saint-Adams, entièrement peuplé d'hommes. Il y demeura un an sous la tutelle de son parrain, mais redoubla son année avant de la recommencer.




Credits ©️️ JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Thu 25 Jan 2018 - 21:57
avatar
Messages : 437
Age : 22
Emploi : Serveur
Master Droit, Economie et Gestion
Master Droit, Economie et Gestion
BABYYYYYYYYYYYYYYYY



Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Thu 1 Feb 2018 - 11:26
avatar
Messages : 640
Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise
Hey

Re-bienvenu à toi, tu connais les démarches, donc tu sais quoi faire XD

Fais-toi plaisir avec les cookies et le café ... note à moi-même : aller racheter du thé.

PS : J'avais même pas vu que tu avais déjà commencé ta fiche, pardonne mon retard.
Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Thu 1 Feb 2018 - 14:18
avatar
Messages : 213
Age : 27
Emploi : Tatoueur | Pierceur | Chieur |Toutc'quifiniten "eur"
Tatoueur
J'suis posée avec les cookies là, merci 8D


McGyver mieux qu'un couteau suisse !

Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Fri 2 Feb 2018 - 0:40
avatar
Messages : 640
Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise
En Cours de Validation

C'était presque ça, mais pas de panique !


Alors, nous avons constaté pas mal d'incohérence dans ta fiche.


Tout d'abord, tu ne peux pas être Outsider et être étranger. Ton personnage venant d'un autre pays, il doit être obligatoirement "étranger" et par extension avoir le même club que son parrain.


Après, c'est ton histoire qui nous pose problème. C'est étrange de voir un lycéen payer pour de la prostitution, mais aussi que ton personnage se prostitue après sa fugue, mais se retrouve en famille d'accueil en Angleterre. Aussi, tu marques que ça dure des mois, sans que ça n'inquiète personne ? Dans l'ensemble, on a du mal à suivre l'histoire, car tu passes d'un évènement à un autre.


Pourrais-tu modifier ton histoire, pour plus de clarté, mais aussi plus de cohérence. N'hésite pas à expliquer comment il se retrouve en Angleterre, par un réseau de prostitution, ou tout simplement après sa fugue ? Aussi prends en compte, que les services sociaux, sont dans l'obligation de ramener l'enfant dans le pays d'origine, et s'il est déjà majeur, il ne sera pas placé en famille d'accueil. Bien entendu, le temps de la procédure durant les premiers temps, ton personnage peut être placé en famille d'accueil en Angleterre. Revenir en Norvège le temps du jugement, et une fois majeur décider de retourner dans sa famille d'adoption, qui lui aurait promis de lui payer une bonne école par exemple.


(c) Codage par Crimi - Epicode

Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Sat 3 Feb 2018 - 16:02
avatar
Messages : 175
Master Management International
SALUT !!! BIENVENUE ! Bonne chance pour ta fiche ! :D


L'enfant juste, Alec, qui s'en balec, d'être juste un enfant.

Merci à Kris pour le vava ^^

As-tu été sage ?:
Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Sat 3 Feb 2018 - 16:31
avatar
Messages : 16
Master Criminologie
Re-bienvenue même, mais merci Alec ~


Une partie de Jungo-Speed, pour passer un bon moment en famille.

Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Sat 3 Feb 2018 - 17:30
avatar
Messages : 437
Age : 22
Emploi : Serveur
Master Droit, Economie et Gestion
Master Droit, Economie et Gestion
Finis ta fiche ! Paumé, vas ! <3 <3 <3



Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Sun 4 Feb 2018 - 1:24
avatar
Messages : 16
Master Criminologie
Voilà, j'ai modifier l'histoire (et l'âge aussi, j'ai mis 19 ans, sachant qu'il a redoublé sa première année à Saint-Adams). Est-ce que cela te va ou pas? Merci d'avance.


Une partie de Jungo-Speed, pour passer un bon moment en famille.

Revenir en haut Aller en bas

Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant

MessageSujet: Re: Jungo B.D Ghostfeller - Etudiant Sun 4 Feb 2018 - 1:42
avatar
Messages : 640
Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICEpour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-