Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 17:26
avatar
Messages : 11
Master Droit, Economie et Gestion

   
Nom
O’Donovan
   
Prénom
Millen
   
Âge
21 ans
   
Classe
Droit, Economie et Gestion
   
Groupe
Sportif
   
Club
Basketball
   
Métier
Etudiant
   
Nationalité
Irlandais
   
Sexualité
Hétérosexuel
   
Avatar
Flippy – Happy Tree Friends (version humaine, modifiée)
   
Goûts
Avoir la paix et mener son équipe à la victoire. Ah, et le chocolat aussi.
This is who I am.


   My body.  
Nombreux sont ceux à t’avoir traité de maigrichon par le passé et à l’avoir regretté aussitôt. Il n’empêche qu’avec ton 1m72 et tes 60 kg, tu n’impressionnes pas au premier coup d’œil. On serait en droit de donner raison à tes détracteurs. Pour compenser cette image, tu t’es efficacement mis au sport pour renforcer cette silhouette fine et enfin acquérir un peu de muscles. Encore une fois, rien de bien impressionnant mais suffisamment, de quoi décoller une bonne droite si besoin. Ta tignasse de boucles brunes est toujours en désordre, quitte à venir masquer ton regard par moment, mais tu ne t’en soucies guère. Elle s’accorde étrangement bien à tes iris vert bouteille qui pourraient faire sombrer la personne de ton choix, pour peu que tu t’efforces d’afficher un sourire charmant. Seulement voilà, le personnage ronchon te colle plus à la peau qu’autre chose. Fut un temps, on te demanda de porter des vêtements chics, à la limite de l’uniforme ou même costume pour jeune homme, histoire de faire honneur à la maison qui t’avait accueilli. Tu n’as rien contre ce type de vêtements, l’habitude aidant. Là-dessus, tu n’aurais eu aucun mal à t’habituer aux mœurs de Saint-Adams en cas d’obligation de porter un uniforme comme cela est souvent le cas dans les universités prestigieuses. Cependant, il te faut bien admettre que tu te trouves plus à l’aise dans un simple jeans surmonté d’un t-shirt. Si l’envie te prenait de te faire quelques paniers sur un terrain de basket, il va s’en dire que la seconde tenue conviendrait mieux.
   


   
   My heart.  
Désabusé. Voilà un terme qui te résume assez bien, même si ce n’est pas vraiment flatteur. Taciturne, tu l’as été et en garde quelques restes pour te montrer plutôt réservé sur certains sujets. Le sarcasme, tu aimes bien ça, surtout face aux prétentieux quand il s’agit de les humilier en public. La franchise te caractérise bien également, tu as horreur des gens qui tournent autour du pot comme tu n’hésiteras jamais à refuser une requête qui t’ennuies, quitte à blesser l’égo de ton interlocuteur. Du fait de ton enfance et environnements familiaux, tu ne t’attaches pas facilement aux personnes qui composent ton entourage et tu apprécies d’autant plus ceux qui fonctionnent de la même manière à ton encontre. Cependant, ceux qui te qualifient d’insociable se trompent lourdement : quand tu n’es pas dans l’un de tes mauvais jours comme cela nous arrive à tous, tu apprécies volontiers de parler de tout et de rien. Le cas échéant, il faut mieux éviter de te chercher des noises. Impulsif, il t’arrive souvent de déclencher une bagarre lorsque ça touche à des sujets sensibles : ton enfance, tes parents, l’homosexualité… Parce qu’on se le dise, deux mecs qui couchent ensemble, ce n’est pas vraiment pas ton truc. Heureusement, tu as su trouver un moyen de dépenser ton énergie autrement : le sport, un bon moyen de se défouler tout en se sociabilisant. Rejoindre un club, en plus d’être une obligation pour les étudiants, t’es vite apparue comme une évidence. Mieux que de simplement devenir membre, tu t’es rapidement proposé pour gérer le club de basketball. Tu ne te débrouilles pas trop mal sur le terrain et élaborer des stratégies pour remporter la victoire t’inspire plus que tu ne l’aurais cru.
   


   
   My story.  
Ton enfance, tu t’en souviens comme disloquée entre débris de verre et seringues usagées. Tu as grandis là, entre un père alcoolique et une mère complètement dépassée, dont la drogue parvenait tout juste à faire oublier les malheurs de la vie. Autant dire tout de suite que ce n’était qu’une question d’années avant que le juge pour enfants ne te mette le grappin dessus, t’arrachant à ton taudis pour te placer dans un foyer. La suite, tu l’imaginais comme une succession de visages, au fur et à mesure que les familles d’accueil se relayeraient pour assurer ta garde, prétendant veiller à ton bon développement psychologique. Foutaises. Cependant, il se trouvait que ta situation en arrangeait plus d’un. La première fois que ce couple évoqua la perspective de l’adoption devant toi, tu crus que tes oreilles te jouaient un bien vilain tour. Lui, un éminent diplomate, marié à l’épouse parfaite. Cette idée te fait encore sourire aujourd’hui : la perfection s’étendait-elle jusqu’à l’impossibilité de concevoir des enfants ? Quoiqu’il en soit, ils t’offrirent un nouveau départ, la promesse d’une vie confortable pour peu que tu acceptes de jouer le rôle qu’ils t’avaient attribué d’office dans leur pièce. Car rien de mieux pour satisfaire l’opinion publique que d’afficher sa générosité au grand jour en adoptant un enfant défavorisé n’est-ce pas ? Dans l’ombre des projecteurs, tu n’étais pas dupe : tu venais de troquer le manque d’amour pour une tendre et indifférente affection. Tu t’amusais même à compter le nombre de fois où tes chers parents étaient tous les deux présents sous le même toit. Malgré tes efforts et les leurs probablement, tu ne parvins jamais à dépasser le nombre de dix. Les années passèrent. Faute de réelles ambitions, tu te mis en tête d’étudier le droit. Cela allait dans le sens du personnage que tu devais jouer aux yeux de tes parents adoptifs. De quoi flatter l’égo paternel, s’il n’était pas déjà démesuré. Peut-être que cela te permettrait plus tard, d’aider d’autres jeunes dans ton cas ? Loin de toi cette préoccupation. A ton âge, tu cherchais à trouver un moyen de tirer profit au mieux de cette cage dorée. En vérité, c’est Lou qui te trouva. Lou et ses cheveux flamboyants tels une cascade de flammes. Lou et ses yeux laissant entrevoir les profondeurs de l’océan. Difficile de savoir ce qui t’a attiré chez elle en premier. Votre idylle te persuada presque d’avoir fait le bon choix en décidant d’entreprendre des études de droit. Sauf que quelques mois plus tard, Lou tomba enceinte. Ce fut la douche froide. Tu avais pourtant veillé à te protéger. Devenir père à ton âge ne t’avait jamais effleuré l’esprit. Pire, en apprenant de ta bouche que tu ne souhaitais pas de cet enfant, Lou menaça de rapporter l’affaire à la presse en évoquant un viol. N’avait-elle pas prémédité tout ceci ? Pour faire chanter ses parents à travers toi ? L’affaire ne tarda pas à remonter jusqu’à leurs oreilles. Cette histoire entacherait à coup sûr l’image de ton père. L’avortement fut décidé en contrepartie d’une importante somme d’argent versée comme dédommagement à la famille de la jeune fille. Au sein du gouvernement, il fut même décidé que Monsieur O’Donovan avait mérité quelques moments de répit loin de la vie trépidante de la capitale. Il fut muté à Londres. Dans le même temps, l’ambiance se dégrada au sein de la famille. Tu le sentais. On t’accusait à demi-mots d’être à l’origine de cette disgrâce. Ce fut un bon ami à ton père adoptif qui lui recommanda le pensionnat Saint-Adams : une école dont la réputation n’était plus à faire et qui offrirait très certainement un enseignement de qualité à son voyou de fils. Situé à environ 2h de route de Londres, l’établissement leur permettrait de ne plus voir leur fils du fait de la présence d’un internat sur place, tout en leur assurant de maintenir un certain contrôle sur ses études. Et cerise sur le gâteau : la population était uniquement masculine. Bien que ce constat soit assez déroutant au premier abord, ce serait un moyen supplémentaire pour t’éviter de récidiver. Pour ta part, tu n’avais rien contre le fait de t’y rendre. Prendre un peu de distance avec eux te plaisait assez. L’endroit paraissait idéal pour oublier ces affaires de famille. C’est ainsi que tu te vis intégrer Saint-Adams en cours d’année scolaire. Une chose qui aurait pu sembler surprenante dans un établissement public mais qui ne choquait en rien dans le privé. Les riches et leurs caprices dirons-nous.
   


   
Credits ©️️ JIN - TG
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 17:38
avatar
Messages : 260
Emploi : Serveur au Beluga
Master Littérature
Hey hey hey!
Bienvenue :D
*serre un verre de vodka et faut une accolade à la russe *




"Hans, мой Котик, Я люблю тебя !"

Click HERE for lovely moment !

L'anglais c'est en BLEU
Le russe en VERT
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 18:11
avatar
Messages : 152
Master Management International
HEY ! Bienvenue parmis nous ! *Sort d’autre vodka et des chips*


L'enfant juste, Alec, qui s'en balec, d'être juste un enfant.

Merci à Kris pour le vava ^^

As-tu été sage ?:
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 18:41
avatar
Messages : 11
Master Droit, Economie et Gestion
Merci à tous les deux ! Vodkaaaaa.


Je te donne la réplique en seagreen.
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 18:42
avatar
Messages : 867
Age : 21
Emploi : Etudiant
Master Management et Gestion d'Entreprise
Master Management et Gestion d'Entreprise
Bienvenue :3
Faudra changer le titre de ton sujet et mettre nom et prénom de ton perso en plus du groupe ;)


Nath à Yale, bat l'essai ...



Merci Nayden ♥️

Spoiler:


mici Nay <3
mici Céd <3


nananananananananananananana NATE batman
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Mon 14 May 2018 - 21:50
avatar
Messages : 11
Master Droit, Economie et Gestion
Merci Nathaniel ! J'ai édité, un oubli de ma part ^^"


Je te donne la réplique en seagreen.
Revenir en haut Aller en bas

Millen O'Donovan - Sportif

MessageSujet: Re: Millen O'Donovan - Sportif Tue 15 May 2018 - 1:27
avatar
Messages : 1629
Master Management et Gestion d'Entreprise
Validation

Ça y est ! Tu es Validé !


Félicitations !! Tu fais maintenant partie des nôtres !

Toutes les zones du forum s'ouvrent à toi et de ce fait, tu pourras commencer à remplir les diverses demandes et autres qui pourront t'aider à mieux t'intégrer parmi nous. A commencer par FICHE DE LIENS. Nous t'encourageons fortement à la remplir, car elle permet de développer rapidement de nouveaux liens et surtout d'en garder la trace.

Pour te trouver un partenaire de rp, ce sont les demandes de ROLEPLAY qui te seront utiles. Plusieurs personnes cherchent déjà des rp bien précis, alors passes y faire un tour pour voir si quelque chose te tenterait, ou pour remplir une demande toi-même.

D'autres demandes peuvent t'être utiles pour élaborer ton jeu, comme les demandes de CHAMBRES, LOGEMENTS & COMMERCES. Parce qu'il faut bien un toit !!

Si tu es un Étranger, la demande de PARRAINAGE t'es obligatoire. Tu devras la remplir afin qu'un élève puisse venir épauler ton personnage jusqu'à ce qu'il soit plus à l'aise.

Pour terminer, si vous n'êtes pas encore tout à fait à l'aise sur le forum, n'hésitez pas à consulter le GUIDE DU FORUM qui vous offre en une page les liens les plus utiles. Il aide souvent à se retrouver rapidement, mais si vous avez toujours des questions, n'hésitez pas à les poser dans la zone des questions & suggestions. Et les RP EN LIBRE-SERVICEpour vous aider à démarrer sur le forum.

(c) Codage par Crimi - Epicode




Hélène et les garçons

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Adams :: Le bureau des inscriptions :: Album étudiant :: Fiches acceptées-